Compte Rendu

Abbé Mugnier, Correspondance (1891-1944). Des salons et des lettres, édition établie, annotée et commentée par Olivier Muth, Paris, Honoré Champion, coll. « Bibliothèque des correspondances, mémoires et journaux », 2023, 586 pp.

Jean Cocteau et l’abbé Mugnier

Dans son ouvrage Le Confesseur et les Poètes (Paris, Grasset, 1970), la princesse Bibesco nous avait déjà révélé l’existence d’une petite vingtaine de lettres de Cocteau à l’abbé Mugnier. Elle se servait de ces lettres essentiellement pour illustrer le propos qu’elle lui consacrait dans un chapitre de son ouvrage (Ibidem, p. 19-86). Le volume présent complète et améliore considérablement notre connaissance de cette correspondance. Aux lettres déjà connues, Olivier Muth en ajoute une dizaine d’autres de Cocteau et toutes celles que l’abbé Mugnier a adressées au poète. Il s’emploie à réaliser ainsi une véritable édition critique de cette correspondance croisée, en tentant de dater les lettres et de rétablir leur ordre chronologique, en corrigeant aussi quelques erreurs de lecture commises dans la transcription précédente et en apportant des annotations éclairant les propos des deux correspondants.

Pour citer cet article

David Gullentops, "Compte Rendu", Cahiers JC n°21 : Cocteau et les arts de la scène, [en ligne], 2023, 1p, consulté le 18/05/2024, URL : https://cahiersjeancocteau.com/articles/compte-rendu-3/